Alain TURBAN

 

Alain Turban est né à Montmartre, dans le bistro tenu par ses parents au pied du Sacré-Coeur, au 1 Rue Paul Albert plus exactement. C'est dans ce village qui domine Paris qu'il passera sa prime jeunesse. Une multitude de souvenirs qu'il aborde aujourd'hui dans cet album « Poulbot » et dans cette comédie musicale « La légende de Montmartre », présentée le 3 février dernier à l'Olympia. Ce spectacle est dédié à Montmartre, bien sûr, mais aussi à Francisque Poulbot, peintre-illustrateur, qui a laissé son nom pour l'éternité à tous les enfants de la butte. De l'école communale à celle de la vie, il n'y a qu'un pas ! 

 Avec un désir profond de suivre les pas de son frère Christian, qui lui-même était auteur de chansons dans les années soixante, Alain, grâce à sa ténacité, est enfin récompensé en 1978, année où il débute sa carrière artistique sous le nom d'Allain. Viennent ensuite plusieurs succès Disco, dont « Quatrième Dimension », « La Marionnette », « Santa Monica » (disque d'or en 1980), puis, après une signature chez "Trema", à nouveau le succès avec « On s'écrivait Annie » (1984). En 1987, il crée sa société de production et d'édition Pony Music. Un virage important se dessine avec les chansons « Mystique » (1990), « De l'autre côté de la vie » (1991), « Jean d'ici, Jean d'ailleurs » en hommage à Jean Cocteau et à Jean Marais (1992). Plus de cent cinquante chansons enregistrées à ce jour, de prestigieuses scènes parisiennes : l'Olympia (1984), la Cigale (1991), le Sentier des Halles (1999) et le Casino de Paris où Alain fêtera ses vingt ans de chansons avec la sortie de l'album « Turbanovitch » en 2000. 

De tournées en galas, de concert en concert, il parcourt la France, la Pologne, le Chili, le Canada, la Polynésie … Alain passe sa vie sur scène ! Si depuis ses débuts à aujourd'hui, il n'a cessé d'évoluer, c'est sans aucun compromis. 

Vivre ici - Alain TURBAN
00:00 / 00:00

Alain TURBAN - L'Ardéchoise aux cheveux blancs