Par qui est constitué  le groupe ?

5 doigts de la main : ju et Pat aux guitares, Man à la batterie, complété d’Arno à la basse, et Sam au chant, Piano et guitare additionnelle.

 

Depuis quand existe-t-il ?

On vient de fêter nos 3 ans d’existence.

 

Comment s’est faite la rencontre entre les membres du groupe ?

Man, Ju et Pat se connaissaient pour avoir participé à un autre groupe ensemble. Ils n’avaient ni bassiste ni chanteur. Très vite, ils rencontrent Arno via une petite annonce. Ils se mettent à composer RUN. Au même moment, les hasards de la vie font se croiser Sam et Ju. Voilà l’équipe constituée. Elle restera comme ca. Le tout premier Line Up était le bon.

 

Pourquoi ce nom de scène ?

The Collektors, sont des collecteurs d’influences diverses, qui restituent le tout en apportant une touche personnelle, différente et très reconnaissable. C’est ce que représente le K à la place du 2eme C...

 

Qui fait quoi dans le groupe ? Qui compose ?

Outre la fonction indiquée par les instruments, on peut dire que chacun amène un petit quelque chose en plus. Sam trouve souvent les lignes de chant, sur des propositions harmoniques de Ju et Pat. Mais les compos peuvent partir d’un break de batterie ou d’une ligne de basse aussi. Les paroles sont écrites par celui qui le sent. Le plus souvent Arno, mais aussi Sam, Ju ou Man. Pat est le roi des arrangements et mise en relief de riffs de guitares. Ju est plein d’idées pour faire évoluer les morceaux vers des envolées inattendues. Mais chacun peut aussi se ramener avec un projet presque complet, adopté et adapté (ou pas) par le reste de la bande.

Ju et Arno s’occupent de la com et du booking, ainsi que de l’association de gestion du Groupe.

 

Combien d’albums ou de titres à ce jour ?

Une centaine d’ébauches ont été jouées, une trentaine de titres en sont sortis, dont une dizaine sont enregistrées, dont 4 sur le premier EP du groupe, paru à l’été 2014 : Shake Shake Shake. Un alum est en cours d’enregistrement. Pas de date officielle prévue, il sortira quand on estimera qu’il est prêt, à moins qu’un label nous aide et nous donne un calendrier à respecter.

 

Quelles sont vos influences musicales ?

Elles sont assez diverses, et vont du rock des 70th au Punk Californien, en passant par toute la scène pop Anglaise. Côté français, c’est Phoenix qui est le plus souvent cité par le groupe. Côté Anglais, on retrouve un peu des guitares des Strokes ou des Artic Monkeys, et la douceur de COLDPLAY et TRAVIS. La session rythmique peut se ballader aussi bien du côté des Red Hot CHILI PEPPER que de PINK FLOYD... Bref, aucune influence n’est prépondérante, c’est sans doute ce qui explique que THE COLLEKTORS ont su créer leur propre signature sonore.

 

Comment vous décrivez vous ?

Tous différents, unis dans un même projet. Un groupe créatif ou seul le respect de l’autre et de son avis fait foi au moment de composer.

 

La rencontre dans le monde de la musique que vous aimeriez faire si cela ne s’est pas déjà produit ?

Phoenix... ca s’est déjà produit, on les a tous vus en tant que spectateurs... mais on aimerait bien qu’ils nous voient aussi, et surtout qu’ils entendent notre son !

 

La scène ou vous aimeriez chanter ?

Pour le moment, le groupe a pu fouler à peu près toutes les scènes de la région de Montpellier. Nous sommes à nouveau programmés à Victoire 2 le 06/02, qui est parmi les plus grandes scènes de la région. Nous aimerions jouer à Paloma (Nîmes) cette année, et surtout fouler une scène de Festival dès que possible, pour rencontrer un public non acquis et aller cueillir les festivaliers un par un !

 

Avec qui aimeriez-vous jouer sur scène ?

Tout musicien est le bienvenu, peu importe son monde d’origine. Une de nos dernières compositions nous a d’ailleurs amené à rechercher un rappeur, ce qui est très loin de nous habituellement. Maintenant, si Chris Martin est dans le coin, on le reçoit avec plaisir !

 

Vos projets ?

Le groupe participe depuis 2014 à la création et au management d’un collectif Indie Pop : Montpellier City Rock. Ce rassemblement de 8 groupes parmi les plus influents de la scène Montpelliéraine ambitionne d’exporter des plateaux de plusieurs groupes partout en France. Responsables de salles, tenez-vous le pour dit : si vous voulez un concert clé en main à base de très bonne pop Montpelliéraine, appelez nous !

 

Un souhait pour votre carrière ?

Oui, assez classique : laisser une trace. Faire en sorte que dans 20 ou 30 ans des jeunots découvrent nos morceaux en se disant « hé mais c’est vachement bien ce vieux truc ! ».

 

Qu’écoutez-vous en ce moment ?

Le nouvel Album d’ARCHIVE, qui va passer par chez nous en fin d’année 2015. Il a remplacé l’excellent album de Ben KWELLER qui tournait en boucle depuis un moment. Sinon HOZIER est super intéressant au niveau musical. On regarde avec fierté nos voisins de CATS ON TREE s’élever. Et le nouveau SKIP THE USE est en train de montrer qu’un groupe Français peut avancer, se renouveler sans se renier, et durer... sans forcément chanter en Français.

 

Un mot pour finir ?

Sortez de chez vous, allez dans des salles de concert. Youtube et Netflix, c’est bien, mais seule une salle saura vous faire vibrer !